Attention aux démarcheurs à domicile, démousseurs, asphalteurs, ...

Mar 07.02.2017 - 14:44

Porte à porte : prudence lorsqu'un inconnu vous propose ses services !

Les exemples ne manquent pas pour illustrer les risques de la vente de services à domicile. Un ouvrier sonne à votre porte : il lui reste de l'asphalte et il vous propose de refaire votre allée pour un prix défiant toute concurrence. En travaillant chez des voisins, un artisan a vu qu'il vous manquait une tuile, ou vous propose un taillage de haie à prix d'ami... mais il faut vous décider tout de suite !

Plus l'occasion semble bonne, plus vous avez des raisons de vous méfier. Il arrive en effet très souvent que ces personnes soient des faux artisans, profitant de la crédulité ou de la vulnérabilité des personnes seules pour extorquer de l'argent. Après la remise de l'acompte, certains disparaissent purement et simplement. D'autres exécutent un travail baclé.


Le présent article émet des conseils de prudence dans le cadre de la vente de services à domicile. Il a été précédé d'un premier article consacré aux dispositions légales qui protègent le consommateur : l'existence d'un contrat précis, le délai de réflexion, l'autorisation délivrée par un guichet d'entreprise ainsi que les modalités à respecter par les vendeurs qui font du porte à porte. Un second article a traité quant à lui des précautions à prendre face à un représentant qui propose l'achat d'un bien à domicile.



Si un artisan se présente à votre porte


• N'ouvrez pas la porte si vous êtes seul et qu'il s'agit d'un inconnu

• Refusez CATEGORIQUEMENT tout travail qui doit se faire tout de suite ! Une période de 7 jours est obligatoire entre le moment où l'artisan vous propose ses services et le moment où il exécute ses travaux

• Exigez de voir sa carte de commerce ambulant : celle-ci est obligatoire.

Si vous craignez une arnaque, n'hésitez pas à faire le "101", votre Police locale viendra contrôler ces personnes.


Si vous avez l'intention d'accepter la proposition


• Demandez un devis détaillant les travaux ou réparations à effectuer, leur prix, la date de prestation et leur durée.

• Demandez les coordonnées du prestataire et dites-lui que vous le recontacterez si son offre vous intéresse : cela vous laissera le temps de vérifier les conditions et modalités de son offre et comparer les prix de ses concurrents

• Sachez que la loi limite à 700 euros la vente d'un service se rapportant à l'aménagement de la maison ou du jardin.



Si vous décidez d'accepter ses services


• Echelonnez les paiements : un acompte raisonnable au début, une partie pendant et le solde à la fin des travaux

• Ne payez pas d'acompte immédiatement. Attendez les 7 jours réglementaires

• Une facture est obligatoire et un exemplaire doit vous être remis

• La facture doit mentionner les coordonnées de l'artisan, la date, le prix à payer et un descriptif des travaux. N'acceptez pas une facture qui ne contient pas ces critères.

• Utilisez un moyen de paiement qui laisse des traces, ou exigez un reçu



En cas d'arnaque


• Portez plainte au commissariat de police locale

• Déposez une plainte en ligne au SPF économie

• Tournez-vous vers une association de défense des consommateurs, leurs conseils sont souvent judicieux.



En collaboration avec les services du SPF Economie.


Cet article a pour source le site www.secunews.be .
Michèle Orban, Information Broker

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Campagne BOB d'hiver
Lun 05.12.2016 - 10:16

Contactez-nous

Appel urgent
101

Informations générales
010 23 32 48