vol vehicule

Avez-vous déjà été confronté à cette technique ?

Vous décidez de vous rendre dans une surface commerciale. Vous stationnez votre voiture sur le parking ouvert jonchant la galerie ou le magasin.

A votre retour, vous découvrez une carte de visite d’un acheteur de véhicules coincée dans le joint de caoutchouc de votre portière.

Sans en faire une généralité, sachez que certains dépositaires de ces cartes en profitent pour discrètement s’assurer que vos portières soient bien fermées à clé. Si ce n’est pas le cas, il y a de grandes chances pour qu’à votre retour, elle n’y soit plus ou qu’il manque des objets dans votre véhicule.

Cette technique permet d’approcher votre voiture en toute quiétude.

Soyez donc attentif lorsque vous vous stationnez dans ce genre de parking.

Si vous remarquez des cartes de visites sur d’autres voitures, observez les personnes autour de vous et si une personne vous semble suspecte, appelez la police.

Pensez également aux conseils habituels tels que de veiller à ne pas exposer d’objets de valeurs ou vous assurer de bien verrouiller votre voiture.

Sachez également qu’une proposition de loi est en cours de réflexion afin d’enrayer la problématique de salubrité publique que le phénomène représente.

 

La vitesse au volant est un véritable fléau.

Le nombre d'accidents dû à ce facteur est malheureusement encore trop important.

Il s'impose que nous soyons conscients du danger que nous représentons lorsque nous poussons trop hardiment sur la pédale de l'accélérateur.

Les nombreuses campagnes de prévention ne suffisent malheureusement pas. Aussi devons-nous passer, de plus en plus souvent, à la phase répressive.

La Zone Basse-Meuse s'est, dès lors, inscrite pour participer au marathon de la vitesse qui se tiendra les 19 et 20 avril 2017.

Elle ne se limitera toutefois pas à ces dates et sera présente quotidiennement sur le terrain.

Parmi les investissements 2017 figure également l'acquisition d'un nouveau radar numérique.

L'idéal serait, bien sûr, qu'il fonctionne le moins possible.

Cela ne dépend que de nous et de notre capacité à gérer notre comportement au volant.

Faisons un effort, il y va de notre intérêt à tous.

 

Le Chef de Corps,

Alain LAMBERT.

Ce 28 mars 2017, la Zone Basse-Meuse a signé le Protocole Disparition Seniors au domicile.

Qu'est-ce donc ?

En cas de disparition d'une personne atteinte de démence, chaque minute compte pour augmenter les chances de la retrouver saine et sauve.

Pensez à la fiche identitaire.

Vous avez un proche ou une connaissance atteinte de désorientation ou de démence ?

Renseignez-vous auprès du Service Prévention de la Zone Basse-Meuse ou directement auprès de la Ligue Alzheimer.

 

 

 bannire marquage

 En Belgique 90% des biens retrouvés par la police ne peuvent être rendus à leur propriétaire.

Gardez les numéros de série de vos appareils. Ils vous aideront à les retrouver en cas de vol.

La plupart des appareils électroniques ont un numéro de série; ce numéro rend votre bien unique et permet de l’identifier en toutes circonstances.

Il est important de garder ce numéro et d’y faire référence dans l’inventaire que vous dresserez de vos biens.

Lors de l’achat d’un nouvel appareil, n’hésitez pas à demander au vendeur quel en est le numéro de série. Certains magasins font figurer le numéro de série de votre appareil sur votre ticket de caisse ou gardent une trace des numéros de séries des achats que vous avez effectués (bien pratique en cas de vol...). 

 

Pas de numéro de série ?

Vous pouvez également marquer vos biens afin de les identifier plus facilement (en utilisant votre numéro national ou votre numéro d’entreprise).

 

Nouveauté en zone Basse-Meuse:

Depuis le début d’année, la Zone Basse-Meuse dispose d’un nouveau graveur pour marquer différents objets.

Nous pensons aux vélos, remorques non immatriculées, échafaudages, échelles, certains outils, machines diverses et bien d’autres encore.

Le service prévention propose aux citoyens de la Basse-Meuse de graver votre numéro de registre national sur vos objets personnels et votre numéro d’entreprise pour vos objets professionnels.

Pourquoi ces numéros ?

Il s’agit de numéros uniques liés à votre identité.

 

Pour tout renseignement, étude de faisabilité, délai, contactez le service prévention au 04/374.88.15 ou à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou par la messagerie de la page Facebook.

Ce 22/02/2017, un nouveau site, www.victimes.be, dépendant de l'Administration Générale des Maisons de Justice a été mis en ligne.

Des représentants des différents secteurs (police, service d'aide et d'accueil des victimes, aide à la jeunesse) ont collaboré à l'élaboration du site.

www.victimes.be a pour but d'offrir aux victimes d'infraction et aux proches des victimes une interface unique pour la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ceux-ci pourront notamment y trouver des informations générales sur la procéure et les services auxquels ils peuvent faire appel.

Précédent12Suivant