SOYEZ TOUJOURS ATTENTIFS AUX PIÉTONS !

Capture 1

En 2016, on comptait sur les routes wallonnes près de 1.400 accidents impliquant au moins un piéton, soit près de 4 par jour. 30 piétons ont perdu la vie dans ces accidents dont 56% pendant la période s'étalant d'octobre à mars. Le manque de visibilité est principalement en cause.

Sans surprise, la quasi totalité des accidents mortels de piétons ont lieu en agglomération et la plupart d'entre eux (69%) surviennent alors que le piéton se trouve à un endroit non-protégé. 19% des piétons tués marchaient sur la chaussée, 18% traversaient à côté d'un passage pour piéton, 18 % traversaient hors passage (mais sans qu'il y en ait un à moins de 30m) et 10% se trouvaient sur la chaussée (travail, jeu ou immobile).

Ces chiffres montrent que les piétons ont tout intérêt à utiliser les endroits sécurisés pour traverser. Il faut cependant souligner qu'un tiers des piétons tués se trouvaient sur un endroit sécurisé (trottoir, piste cyclable séparée, passage pour piéton). Il est donc essentiel de toujours faire attention, même quand on a la priorité…

Il ne faut pas nécessairement en arriver là. Pour être vu, il suffit de :

  • Chercher un contact visuel avec le conducteur et lui indiquer ses intentions. Même quand vous avez priorité, le conducteur peut ne pas vous avoir vu.
  • Traverser à un endroit dégagé. Si vous êtes masqué par un obstacle (bus, voitures stationnées), arrêtez-vous à la limite et vérifiez qu'il n'y a pas de véhicule en approche avant de continuer la traversée.
  • Faire quelques mètres en plus pour traverser à un endroit sécurisé.
  • Ne pas prendre de risque. Même à 50 km/h, une voiture a besoin de 26 m pour s'arrêter, soit la longueur d'une piscine !
  • Porter des vêtements clairs ou des accessoires rétro- réfléchissants quand il fait sombre. On vous verra à 150 m, l'équivalent d'un terrain de foot et demi, contre 20 m avec des vêtements sombres !

Piétons, attention!

Malgré leur extrême vulnérabilité par rapport aux usagers motorisés, certains piétons n'hésitent pas à prendre des risques sur la route… L'AWSR a réalisé une enquête auprès de 1.000 Wallons, les résultats montrent qu'ils ne respectent pas toujours le code de la route lorsqu'ils sont piétons

  • Plus de la moitié des piétons (56%) traverse parfois au rouge ;
  • 8 piétons sur 10 traversent parfois en dehors d'un passage pour piétons (alors qu'il y en a un à moins de 30 m) ;
  • 3 sur 10 traversent parfois la rue sans regarder ;
  • 1/3 des piétons a déjà traversé la rue en manipulant son GSM/smartphone, 1/4 en écoutant de la musique et 4 sur 10 en téléphonant !