Sécurité routière : bilan de l’année 2016

Etat des lieux des accidents

L'insécurité routière reste une problématique importante sur le territoire de la zone de police de Gaume et fait donc partie de nos priorités stratégiques. A travers ces différentes actions, la zone de police souhaite, tel que prévu dans son plan zonal de sécurité, diminuer le nombre de victimes de la route.

L'année 2016 présente un bilan plutôt mitigé en termes d'accidents par rapport à 2015 ; 113 accidents avec lésions corporelles ont été constatés, soit une légère diminution de 7%. Ces accidents ont malheureusement donné lieu à 159 victimes, soit 3% en moins qu'en 2015 et parmi celles-ci nous déplorons 7 tués, 30 blessés graves et 122 blessés légers. Si le nombre de blessés graves et légers n'a pas beaucoup diminué de 2015 à 2016, le nombre de personnes décédées sur nos routes qui était, quant à lui, excessivement élevé en 2015, passe de 12 à 7 victimes en 2016.

Un accident avec lésions corporelles sur quatre a été constaté le week-end en 2016 alors qu'il s'agissait d'un accident sur trois en 2015.

Les principales causes et la conduite sous influence

Les principales causes des accidents avec lésions corporelles sur la zone de Gaume sont la perte de contrôle du véhicule (45%), le non respect de priorité (22%) et le non respect des distances entre usagers (12%).

Sur l'ensemble des conducteurs contrôlés, 21% étaient positifs à l'alcool, soit une proportion moins grande qu'en 2015 où nous comptions 30% de conducteurs impliqués dans un accident avec lésions corporelles positifs à l'alcool. Cette évolution positive, quoi que toujours problématique, pourrait-elle être mise en relation avec les nombreuses actions menées par nos service de police pour lutter contre l'alcool au volant ? Nous l'espérons. Car, en termes d'activités, nos actions ont ciblé de manière intensive ce problème de sécurité ; dans la continuité de 2015, nos services ont constaté, en 2016, 30% d'infractions « alcool au volant » en plus que l'année précédente, soit 432 infractions relevées. A noter que dans la même optique, les infractions pour « drogue au volant » sont en hausse et sont au nombre de 21 en 2016 (+31%). Les chiffres des infractions récemment publiés au niveau national[1] vont également dans ce sens, quoi que dans une moindre mesure puisque la police fédérale souligne une hausse générale de 6% d'infractions pour conduite sous influence d'alcool et de 16% pour conduite sous influence de drogues. « Le nombre d'infractions commises dans le domaine des drogues dans la circulation a augmenté de manière frappante». Vu le nombre important de festivités organisées en Gaume, il convient de rester vigilant dans ce domaine.

Les infractions excès de vitesse

Malgré une légère diminution de 10%, les infractions en matière de vitesse restent les plus constatées en zone de Gaume ; 2626 infractions en 2016, soit 61,17% du total des infractions. A l'inverse du niveau national, ce type d'infraction est en légère diminution sur la zone (-10,2% par rapport à 2015) mais la même tendance qu'au niveau national se remarque : « les excès de vitesse très, voire extrêmement, élevés enregistrent une tendance à la baisse », -24% en ce qui concerne les excès de plus de 31 km/h en zone de Gaume. Généralement, la vitesse est à mettre en lien avec la perte de contrôle du véhicule, 1ère cause des accidents avec lésions corporelles relevée (45%). La zone de police de Gaume envisage l'acquisition d'un nouveau radar en 2017.

Les infractions non port de la ceinture et GSM au volant

Les infractions constatées pour le non port de la ceinture sont relativement stables en 2016, 120 infractions relevées. La tendance à la baisse de ce type d'infraction, soulignée comme « positive » au niveau national ne semble pas transparaitre en zone de Gaume. Quant à celles pour l'utilisation du GSM au volant, elles ne sont pas stables comme l'indique la tendance nationale, mais en légère hausse : 232 infractions soit une hausse de 8% par rapport à 2015.

[1] Police fédérale. La circulation 2016 en chiffres. Publié sur www.police.be/fed/fr le 13-06-17.