On a dû mettre quelque chose dans mon verre...

Article GHB

On a dû mettre quelque chose dans mon verre...

Cette phrase a déjà souvent été entendue. Le procédé existe et consiste à verser une substance dans le verre d'une personne dans le but de la maîtriser. De nombreuses agressions par « soumission » à l'aide de médicaments sont déclarées aux autorités chaque année. Il ne faut pas nécessairement administrer des drogues connues mais des médicaments utilisés pour traiter l'anxiété ou l'insomnie peuvent avoir le même effet. Associés à l'alcool et au cannabis ou à l'ecstasy, qui ont un fort pouvoir désinhibant, ils rendent les victimes plus vulnérables. Les produits, le plus souvent incolores et inodores, ne peuvent être détectés lorsqu'ils sont versés dans un verre de boisson alcoolisée.

Comment éviter d'être piégé par de tels procédés :

Règle numéro 1 : quitter une soirée accompagné de personnes qu'on connaît et éviter de s'isoler.

Règle numéro 2 : ne jamais laisser son verre sans surveillance ou le confier à la garde d'un inconnu.

Règle numéro 3 : attention à la prise d'alcool à haute dose, elle peut provoquer ce qu'on appelle le « trou noir ».

Règle numéro 4 : éviter l'association alcool et cannabis. Il s'agit du mélange le plus fréquent d'amnésie.

Règle numéro 5 : privilégier les canettes et les bouteilles fermées et, en cas de doute, ne plus toucher à son verre.

Règle numéro 6 : si on se sent mal, prévenir immédiatement un proche.

En cas de soupçon d'agression, déposez une plainte dans les plus brefs délais auprès de la Police. En effet, des tests médicaux pourront être effectués rapidement car les molécules des produits utilisés sont vite éliminées par l'organisme.

En cette période de fêtes, un soupçon de prudence pourra vous permettre de passer des moments festifs en toute sécurité…