Criminalité en septembre, que retenir?

12507144 1945775622314627 8540063860988551659 n

Veuillez trouver ICI les satistiques de criminalité pour notre Zone de Police pour le mois de septembre 2018.

Que peut-on en retenir?

Les différents phénomènes criminels et les accidents sont stables. Même si nous bénéficions de belles journées ensoleillées, les jours racourcissent. C'est l'occasion de rappeler à tout le monde le dicton de sécurité routière qui vous dit qu'il est important de voir et d'être vu!

Tout d'abord, voir, pour un conducteur, c'est avoir des vitrages propres et des feux en bon état. Par vitrage, il faut voir cela au sens large. Ce sont les pare-brise et vitres latérales, les rétroviseurs, les verres des lunettes si on en porte, la visière du casque pour les 2 roues motorisés, et les vitres de feux. Tous ces vitrages doivent être lavés avec délicatesse, pour éviter l'abrasion. Un pare-brise sale ou tout griffé vous éblouira davantage car la lumière est dispersée dans toutes les directions, ce qui vous donne une sensation de halo lumineux désagréable. Pareil pour les vitrages de vos feux, mais qui perdent en efficacité tout en éblouissant.

Des feux en bon état, ça demande une double vérification régulière, pour les ampoules tout d'abord, et ensuite pour le réglage afin de ne pas éblouir les autres usagers. Ce n'est pas pour rien que vous pouvez être refusé au contrôle technique pour cette raison.

Ensuite, il faut être vu. Pour un conducteur toujours, c'est d'abord allumer les bons feux quand il faut. On ne va pas aujourd'hui refaire le tour de toutes les prescriptions à ce sujet, mais je vous rappelle qu'il faut de l'éclairage entre la tombée et le lever du jour ou quand il n'est plus possible de voir distinctement à 200 m. J'ajoute que les feux de croisement peuvent être utilisé au moindre doute. Personnellement, je les allume dès que le ciel est très nuageux ou que le soleil est bas sur l'horizon, par exemple.

Un cycliste est aussi un conducteur, et doit donc aussi utiliser de l'éclairage la nuit, vers l'avant comme vers l'arrière. Le port d'une veste de sécurité est utile pour les cyclistes mais n'est pas obligatoire, et ne remplace de toute façon pas les feux.

Pour les piétons, il n'y a pas plus d'obligation de porter une veste fluo, ni de feux, sauf pour les groupes, mais le bon sens voudrait qu'une personne qui va se retrouver en confrontation directe avec le trafic prenne la précaution de se rendre visible. En vêtement sombre, sur une route non éclairée, un piéton sera vu à 30 mètres seulement dans les phares d'une voiture. Avec des vêtements clair, on le verra à 50 m. Et avec une veste fluo, on le verra à 150 m

Bonne journée!