Joli coup de filet dans le domaine des stups à Tournai

Le 18 mai 2017, lors d'une opération de sécurisation des abords de la Place Saint-Pierre à Tournai, les services de la zone de police du Tournaisis ont contrôlé deux individus à bord d'une Renault Clio immatriculée en Belgique. La fouille minutieuse du véhicule a permis de découvrir la présence de 4 pacsons de poudre blanche.

L'un des individus reconnaît directement la propriété des substances. Il s'en est alors suivi une visite de la police au domicile de ce Tournaisien de 28 ans : 100 timbres de LSD (petits morceaux de papier buvard imprégnés d'une substance hallucinogène), de 54,25 grammes de SPEED (amphétamines fabriquées dans des laboratoires clandestins), 21 sachets et une balance de précision y sont découverts. L'homme s'approvisionnait à Ecaussinnes.

L'enquête menée minutieusement par le Service d'Enquête et de Recherches de la zone de police du Tournaisis a permis de cartographier le réseau et de solliciter auprès de Madame le Juge d'Instruction MOTTARD deux mandats de perquisition, respectivement à Ecaussinnes et à Tournai. Le 12 janvier dernier, ces deux mandats ont été exécutés.

Alors que la perquisition de Tournai s'avérait négative, celle d'Ecaussinnes était fructueuse :

9.280 euros en argent liquide ;
5 kg de SPEED ;
754,80 grammes de SPEED mélangés à de l'eau ;
4.005 pilules d'ECSTASY ;
800 timbres LSD ;
975,07 grammes de MDMA ;
4,4 grammes de cocaïne ;
11,38 grammes de cannabis ;
Une soudeuse sous vide ;
De grands sachets de conditionnement ;
Une tablette Samsung.

Cet habitant d'Ecaussinnes distillait sa marchandise sur le Tournaisis.

Madame le Juge d'Instruction MOTTARD lui délivra alors un mandat d'arrêt. Depuis, il est incarcéré à la prison de Leuze-En-Hainaut, en attente de son passage devant un tribunal.