Conseils prévention vol - Environnement extérieur

Votre habitation est-elle visible depuis la rue?

Veillez à libérer les vues vers votre habitation de manière à permettre une surveillance informelle par le voisinage. Limitez la hauteur de vos plantations, installez un éclairage extérieur, ...

Votre propriété est-elle dotée d'un portail ou d'une barrière d'accès?

Votre habitation dispose d'une barrière d'accès (entrée, accès au jardin, accès latéral), il est important de fermer celle-ci au moyen d'un cadenas ou d'une serrure à clé.
Ajouté à d'autres éléments, cela peut suffire à décourager le voleur, qui trouve là, un obstacle supplémentaire au moment d'emporter un butin encombrant ou de fuir en vitesse.

Avez-vous un éclairage extérieur?

L'éclairage extérieur offre l'avantage de dissuader les visiteurs indésirables et permet d'augmenter le sentiment de sécurité des allées étroites. En effet, l'éclairage est un des ennemis du cambrioleur.
L'éclairage de type projecteur halogène est recommandé pour éclairer les allées plus larges (entrée de garage) ou les parties arrières de l'habitation comme la terrasse.
L'éclairage avec détection de mouvement a comme avantage l'effet de surprise lorsqu'il s'allume.
Veillez à la qualité du détecteur à installer ainsi qu'à son positionnement judicieux.
Pensez à la combinaison vent et végétation qui pourrait déclencher des allumages intempestifs. Veillez à le positionner en hauteur afin d'éviter toute dégradation.
Pensez au pré-câblage lors des travaux de construction ou de rénovation. L'éclairage décoratif, d'une intensité supérieure à l'éclairage de balisage, sera plutôt utilisé pour l'éclairage de la végétation (arbres, buissons).

L'habitation est-elle entourée par des haies ou des plantations?

Une végétation trop imposante peut nuire au "contrôle social".
Limitez la croissance de certains arbres ou buissons qui pourraient devenir une entrave à la visibilité.
Vous pouvez utiliser des épineux afin d'entraver l'accès.
Limitez la hauteur des haies afin de ne pas dissimuler, notamment, l'accès à l'habitation et ainsi faciliter les tentatives d'intrusion d'un cambrioleur.

Votre propriété est-elle entourée de clôtures?

Pour être dissuasives, les clôtures auront une hauteur d'au moins deux mètres, de manière à empêcher l'escalade. Vous pouvez installer une clôture dont la partie supérieure est inclinée vers l'extérieur de votre propriété. Dans le cas d'un mur, la partie supérieure présentera un rebord arrondi, sans points d'accroche.

Avez-vous un abri de jardin?

L'abri de jardin peut contenir nombre d'objets pouvant faciliter la tâche du cambrioleur.
Utilisez une serrure protégée et éventuellement une serrure supplémentaire.
Attachez solidement les échelles ou enfermez tous les objets pouvant faciliter l'intrusion.
Ne laissez pas traîner votre outillage de jardin, tournevis, marteau, pied-de-biche ou pioche.
Vérifiez la solidité des fenêtres installées. Optez de préférence pour des vitres en polycarbonate ou pour l'installation d'un fer forgé.

Les étages supérieurs sont-ils facilement accessibles, via un toit plat, un mur de séparation, un balcon?

Faites attention à la présence d'objets facilitant l'escalade (échelle, escabelle, gouttière non encastrée, treillis pour les plantes...).
Fermez et/ou protégez les accès surplombant la plateforme (barreaux, volets, poignées à serrure, vitrage de sécurité...).
Si vous disposez d'un balcon, vous pouvez réduire le risque de cambriolage en :
- entravant l'accessibilité du balcon,
- protégeant la porte d'accès au balcon si elle est facilement accessible.

L'habitation dispose-elle d'un soupirail?

Le soupirail est un élément qu'on oublie souvent dans un plan de sécurisation d'une habitation :
Attachez le soupirail à l'aide d'une chaîne avec cadenas. La chaîne doit être fixée le plus bas possible et être tendue.
Vous pouvez également opter pour l'installation d'une grille ou de barres intérieures (espace maximum entre les barres : 10 cm).
Si la cave a un accès direct à l'habitation, sécurisez également cette porte.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question? Contactez-nous à zp.monsquevy@police.belgium.eu ou 065 97 9000.