Formation à la conduite en Wallonie : nouvelle campagne AWSR

Mon permis de conduire jpg

Les matières relevant de la formation à la conduite et des examens en vue de l'obtention du permis de conduire sont de la compétence des Régions depuis le 1er janvier 2015.

Un projet de réforme de la formation du permis de conduire B, visant à renforcer l'apprentissage des nouveaux conducteurs et à augmenter la sécurité routière, a été approuvé par le gouvernement wallon.

Ce qui change pour l'examen théorique depuis le 01 janvier 2018 : la réinstauration du principe de la faute grave.

Une faute grave = 5 points de pénalité.

Deux fautes graves = échec automatique à l'examen théorique.

C'est quoi une faute grave ? C'est une infraction du 3ème ou du 4ème degré.

Exemple d'infractions du 3ème degré : ne pas obtempérer immédiatement aux injonctions des agents qualifiés, brûler un feu rouge, prendre un sens interdit.

Exemple d'infractions du 4ème degré : inciter un conducteur à circuler à une vitesse excessive, s'engager sur un passage à niveau si le signal sonore fonctionne, faire demi-tour sur l'autoroute.

En cas de réussite de l'examen théorique, le centre d'examen délivre une attestation de réussite valable 36 mois et une demande de permis provisoire.

La campagne de sensibilisation, lancée par l'AWSR et le SPW, vise à informer tous les candidats conducteurs des changements en cours au niveau de la formation à la conduite et le site web monpermisdeconduire.be a été spécialement créé pour l'occasion.

Sachez qu'un conducteur qui parcourt ses premiers 1.500 km court trois fois plus de risques d'avoir un accident par rapport à un conducteur qui a déjà plus de 10.000 km au compteur !