L’opération Rosace en Région bruxelloise

Lun 08.05.2017 - 10:12

Du 15 au 19 mai 2017, l'Opération Rosace sera organisée dans la Région de Bruxelles-Capitale. Lors de cette semaine, environ 200 gardiens de la paix, conseillers en prévention vol et agents de police contrôleront un grand nombre de portes pour vérifier si la quincaillerie est sécurisée. Cette opération vise à sensibiliser les citoyens à adopter des mesures pour prévenir les cambriolages dans les habitations au sein de la Région de Bruxelles-Capitale.
Lisez la suite

La police intégrée soutient le nouveau site web https://www.cybersimple.be/fr

Ven 05.05.2017 - 9:25

En tant qu'acteur de prévention de la cybercriminalité, la police intégrée a répondu positivement à la l'initiative de Test-achats et de Google.

La CPPL a tenu à s'associer à la police fédérale et collaborer ainsi au projet cybersimple et à la campagne médiatique qui y est liée.

Cette initiative vise à promouvoir un internet plus sûr et à sensibiliser les consommateurs à mieux se protéger face aux risques du net.

L'objectif de ce site est d'offrir une plateforme unique contenant des informations pratiques destinées à tout public, afin de surfer sur le net en toute sécurité.

https://www.cybersimple.be/fr

Opération "Un week-end sans alcool au volant" du 13-01-2017 au 16-01-2017

Mer 18.01.2017 - 8:35

136 zones de police locale ont participé à l'opération intégrée "Un week-end sans alcool au volant" du 13-01-2017 au 16-01-2017.


Au total, 40.238 conducteurs ont été contrôlés à l'occasion d'opérations de contrôle fixes et mobiles organisées pendant le week-end. Des 40.238 conducteurs, 852 étaient sous influence (soit 2,12%). 188 d'entre eux se sont vus retirer leur permis de conduire immédiatement. De plus, 169 tests salivaires ont été effectués afin de vérifier si des conducteurs étaient sous influence de drogues. 70 conducteurs ont eu leur permis retirés immédiatement.


En comparaison avec l'édition de janvier 2016, nous notons une faible diminution du nombre de conducteurs contrôlés sous influence d'alcool (2,28% des 34849 conducteurs contrôlés à l'époque et 166 permis avaient été retirés). Lors de cette éditions, plus de conducteurs ont donc été contrôlés. Toutefois, le nombre de conducteurs sous influence est moins élevé. C'est une évolution positive mais les résultats confirment qu'il y a encore des conducteurs qui prennent le volant sous influence malgré, entre autre, l'annonce de l'opération via les médias.


En ce qui concerne l'aspect "drogue au volant", l'édition de janvier 2016 faisait état de 137 tests salivaires et 77 retraits de permis de conduire. Davantage de conducteurs contrôlés et moins de retraits de permis peuvent également être constatés pour cette édition.

L'augmentation du nombre de conducteurs contrôlés en comparaison avec l'édition de janvier 2016 a été positivement influencée par la participation d'un plus grand nombre de zones de police. Un certain nombre de zones de police et d'entités de la police fédérale ont toutefois du annuler ou diminuer le nombre de contrôles prévus en raison des interventions liées aux conditions hivernales.