En cas de cyber-harcèlement, que faire ?

Variante électronique du harcèlement traditionnel, le cyber-harcèlement peut être considéré comme plus invasif et plus durable, car les messages et les photos sur Internet sont accessibles quasi indéfiniment.Bien que le harceleur, souvent fort jeune, considère ses moqueries répétées comme une plaisanterie, il s'agit d'une infraction punissable et les conséquences psychologiques subies par la victime peuvent être graves.

Parents et professionnels de l'éducation doivent être attentifs et susciter la discussion avec les ados mais de manière naturelle, sans culpabiliser ni moraliser a priori. Aborder par exemple le sujet en parlant d'expériences de harcèlement entre adultes, dans un autre contexte que l'école, et permettre ainsi aux enfants de se sentir en confiance et d'en parler librement à leur tour. Informer aussi les enfants du numéro d'appel gratuit et anonyme 103 qui leur est accessible de 10 à 24 heures tous les jours.

Comment réagir en cas de cyber-harcèlement ?
• Ne répondez jamais à des messages insultants, vous éviterez ainsi toute escalade et découragerez votre harceleur
• Bloquez les expéditeurs de commentaires indésirables dans votre liste de contacts dans les réseaux sociaux ou services de messageries
• Si vous êtes harcelé dans un forum, sur un site ou dans un réseau social, changez de pseudonyme et demandez au modérateur ou au fournisseur du service de bloquer les messages
• Au besoin, créez une nouvelle adresse mail et limitez sa diffusion aux personnes en qui vous avez entièrement confiance
• N'hésitez pas à porter plainte auprès de la police locale de votre domicile.

Le site stopcyberhate.be fournit des conseils utiles aux ados, parents et enseignants ainsi qu'une application pour smart-phones et tablettes avec ces mêmes infos. Un quiz propose aussi à l'ado un test très simple afin de savoir s'il est probablement victime de cyber-harcèlement ou si son propre comportement sur le net est correct.

Olivier Bogaert et Christian Arnould
Source: http://www.clicksafe.be

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question? Contactez-nous à police@polnam.be ou 081 246 611.