Reprendre la moto en toute sécurité quand les beaux jours sont là.

Ven 13.05.2016 - 15:29

Le beau temps est de retour. Sur nos routes, cela signifie une présence accrue de motards. En Wallonie, 80 % des accidents de moto ont lieu entre avril et octobre. C'est donc l'occasion de rappeler quelques conseils essentiels pour reprendre sa bécane en toute sécurité après l'hiver !

Check up de sa bécane après l'hiver
Certains motards n'ont pas beaucoup roulé pendant l'hiver, il est donc important de réaliser un petit check up de sa moto avant de se mettre en route pour la première balade printanière (pression des pneus, feux et clignotants, batterie, embrayage et chaîne). Commencer par un petit trajet est également idéal pour retrouver progressivement ses sensations.
• S'équiper
Porter l'équipement adéquat est essentiel pour la sécurité du motard : casque, gants, vestes à manches longues, pantalon ou combinaison, bottes ou bottillons qui protègent les chevilles.
• Se rendre visible
Pour assurer sa visibilité, un motard doit allumer le feu arrière rouge et le feu de croisement. Il peut également porter des vêtements et un casque de couleurs claires ou vives et porter des éléments réfléchissants (un gilet fluo ou une veste intégrant des éléments réfléchissants).
• Se mettre à la bonne place sur la route
La position idéale pour le motard se trouve aux 2/3 de sa bande de circulation. De cette manière, il a une meilleure vue sur le trafic, il évite plus facilement les évènements inattendus comme une portière qui s'ouvre et il est plus facilement repéré par les automobilistes dans le rétroviseur intérieur.
• Faire attention à l'angle mort
Pour éviter de se trouver dans l'angle mort des voitures, des bus ou des poids-lourds, un motard doit toujours s'assurer qu'on l'a vu en cherchant le contact visuel avec les autres conducteurs et éviter de se placer à côté d'un bus ou d'un poids lourd à l'arrêt.
• Respecter les limitations de vitesse
Plus un motard roule vite et moins il sera facilement repéré à distance par les autres usagers. De plus, comme tout autre usager de la route, il doit veiller à adapter sa vitesse en fonction des conditions de circulation, de la météo, de l'état de la route, de la présence d'autres usagers….
• Remonter les files
En cas de bouchons, les motards ont le droit de remonter les files mais il faut évidemment le faire en toute sécurité. Cette remontée doit s'effectuer entre les deux bandes les plus à gauche, à un maximum de 50 km/h et avec un écart de vitesse de maximum 20 km/h par rapport aux automobilistes.
• Anticiper
Pour assurer sa sécurité, il est important d'anticiper les comportements et les réactions des autres usagers de la route et de systématiquement annoncer ses changements de direction.

Plus d'infos? www.tousconcernes.be ou via la brochure Moto (pdf, 1 MB)

Contactez-nous

Appel urgent
101

Informations générales
064 27 00 00