Test alcool, qui peut y être soumis ?

Les officiers de police judiciaire auxiliaires du Procureur du Roi, le personnel du cadre opérationnel de la police fédérale et locale peuvent imposer un test de l'haleine qui consiste à souffler dans un appareil qui détecte le niveau d'imprégnation alcoolique dans l'air alvéolaire expiré :

1° à l'auteur présumé d'un accident de roulage ou à toute personne qui a pu contribuer à le provoquer, même si elle en est la victime;

2° à toute personne qui, dans un lieu public, conduit un véhicule ou une monture ou accompagne un conducteur en vue de l'apprentissage;

3° à toute personne qui, dans un lieu public, s'apprête à conduire un véhicule ou une monture ou s'apprête à accompagner un conducteur en vue de l'apprentissage.

Le refus de se soumettre au test haleine, à l'analyse d'haleine ou au prélèvement sanguin sans motif légitime est punissable.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question? Contactez-nous à ou 067 34 92 11.